Furtif

Historial de la Vendée à Les Lucs-sur-Boulogne (85)

Un bâtiment emblème, vert et bronze, déjouant les codes du monument-talisme au profit de l'ouverture sur le paysage. Spectaculaire et discret. Un bâtiment furtif, la dissimulation comme parti architectural.

La volonté de faire disparaître les 6000 m2 du musée dans le paysage était inscrite dans le programme du concours remporté par le groupe plan 01 en septembre 2002. Le maître d'ouvrage avait exprimé clairement le souhait de limiter au maximum l'impact du bâti sur le paysage. L'apparent paradoxe entre la volonté de créer un lieu culturel attractif à l'échelle du territoire et le désir de le dissimuler dans le paysage s'efface devant la beauté naturelle du site : un paysage sensible entre bocage et rivière.

Nous avons donc pris le parti d'intégrer finement le programme en créant un dialogue ambigu et subtil avec la nature environnante : le bâtiment entretient une confusion avec son contexte pour mieux se révéler par endroit, explorant tour à tour les thèmes de l'enchâssement et du soulèvement.

  • Maître d'ouvrage

    Conseil Général de la Vendée

  • Montant des travaux

    8,6 M€

  • Calendrier

    Livré en 2006

  • Surface

    6 500m2

  • Prix et Récompenses

    Prix Coup de Cœur d'Architecture et d'Aménagement de Vendée 2011

    Nominé à l’Équerre d'Argent 2006

    Nominé au prix Mies van der Rohe

    Lauréat du Prix Roux Dorlut 2006